Toutes les actualités

Henri VIII : quel coureur ! - Fun Fact Tudors n°10

Fun Fact Tudors n°10

Henri VIII : quel coureur ! - Fun Fact Tudors n°10

Henri VIII : quel coureur ! - Fun Fact Tudors n°10

Publié le 12 Juin 2015
Pour vous faire découvrir l'exposition Les Tudors jusqu'au 19 juillet au Musée du Luxembourg, découvrez les "Fun facts Tudors". Les petites histoires dans l'Histoire de cette célèbre dynastie.

Fun Fact Tudors n°10 : Henri VIII : quel coureur !

Le saviez-vous ? Henri VIII a demandé à François Ier de lui présenter des filles...

Après la mort de Jeanne Seymour, Henri se mit en quête d’une nouvelle femme issue de l’une des maisons royales d’Europe. Il avait même demandé à François Ier de bien vouloir envoyer une sélection de sept ou huit femmes de sang royal à Calais, où il se rendait pour sceller l’alliance entre les deux pays.
Tout en appréciant l’intérêt d’Henri pour une épouse française, François fut cependant choqué par la formulation car les femmes « ne sont point hacquenées (juments) à vendre».

L’occupation principale de Holbein devint donc de peindre toutes ces femmes. Par exemple, en 1538, le peintre fit route pour Bruxelles et peignit Christine de Danemark, duchesse de Milan, puis partit pour Le Havre, Nancy et Joinville où il exécuta les portraits de Louise et Renée de Guise ainsi que d’Anne de Lorraine. Puisque Thomas Cromwell, le conseiller le plus proche d’Henri VIII, recherchait une alliance avec les grandes familles protestantes du duché germanique, Holbein fut dépêché l’année suivante pour faire les portraits d’Anne et Amélia de Clèves.

Pour celui d’Anne, Holbein a d’abord travaillé sur parchemin, puis exécuté une miniature, vraisemblablement à la demande d’Henri qui souhaitait peut-être porter sur lui le portrait de la jeune femme avant qu’elle n’arrive. Si Holbein ne semble pas avoir été mis en cause personnellement
pour avoir mal représenté les traits d’Anne, Henri fut visiblement déçu lorsqu’il la rencontra. Le mariage fut tout de même célébré le 6 janvier 1540, mais annulé seulement six mois plus tard.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Tudors : du 18 mars au 19 juillet 2015 au Musée du Luxembourg

Réservez votre billet

#Tudors