Toutes les actualités

Le duc d'Alençon, la "grenouille" d'Élisabeth

Fun Fact Tudors n°8

Le duc d'Alençon, la "grenouille" d'Élisabeth

Le duc d'Alençon, la "grenouille" d'Élisabeth

Publié le 22 Mai 2015
Pour vous faire découvrir l'exposition Les Tudors jusqu'au 19 juillet au Musée du Luxembourg, découvrez les "Fun facts Tudors". Les petites histoires dans l'Histoire de cette célèbre dynastie.

 

Fun Fact Tudors n°8 : la "grenouille" d'Élisabeth


Le saviez-vous ? La Reine Élisabeth, bien que connu comme "la Reine Vierge", eut de nombreux prétendants, dont le duc d'Alençon, qu'elle surnommait la "grenouille"...

En 1581, des négociations vont bon train pour un mariage entre François-Hercule de France, duc d'Alençon et Élisabeth. Il a vingt-six ans et elle en a quarante-sept.
Élisabeth disait du duc d’Alençon qu’il était sa « grenouille » car il lui avait offert un bijou comportant une grenouille, dans lequel était inséré son portrait.
La souveraine possédait d’ailleurs plusieurs bijoux associés à la grenouille. L’un d’entre eux était : « Semblable à une grenouille d’agate portant trois diamants et un rubis sur la
tête et un pendentif de flammèches d’or, posée sur une fleur de lys en or. » Le carcanet – type de collier ras de cou – que porte Élisabeth dans le portrait dit au Phénix permet de juger de la somptuosité du bijou évoqué.
Finalement le mariage ne se fera pas, mais le surnom restera...


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Légendes : Élisabeth Ire, dit Le Portrait au Phénix, associé à Nicholas Hilliard, vers 1575, Londres, National Portrait Gallery ; détail ; François Clouet, François-Hercule de France, duc d'Alençon © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle)

 

 

Les Tudors : du 18 mars au 19 juillet 2015 au Musée du Luxembourg

Réservez votre billet

#Tudors