Toutes les actualités

Tintoret, peintre des âmes

Les portraits du jeune Tintoret

Tintoret, peintre des âmes

Tintoret, peintre des âmes

Publié le 23 Mai 2018
Découvrez comment Tintoret capte les regards dans ses portraits de jeunesse !

Le développement de son réseau de relations et le maintien de son niveau de vie poussent Tintoret à peindre de nombreux portraits. En dialecte vénitien, ritrar peut signifier deux choses : portraiturer ou tirer profit. Les deux sens se rejoignent chez Tintoret. Le genre, avec ce qu’il comporte de conventions et de compromis, a certainement tout pour déplaire à un esprit aussi indépendant que le sien, enclin à l’humour et à l’impertinence. Son style sobre, faisant peu de cas des parures mais incisif dans le rendu des visages, séduit une certaine clientèle vénitienne.

Les portraits qu’il peint à ses débuts trahissent encore l’influence de Titien, mais ce sont des portraits virtuoses dans la technique, sensibles et intenses dans l’expression – des radiographies de l’âme, pour ainsi dire. Beaucoup de modèles n’ont pas été identifiés. Certains des portraits plus petits représentent sans doute des proches, des amis ou les mécènes, parmi lesquels des peintres, des écrivains ou des musiciens.

Retrouvez les portraits de Tintoret dans l'exposition à voir jusqu'au 1er juillet
Réservez votre billet