Toutes les collections

Rubens, portraits princiers

Rubens, portraits princiers

Rubens, portraits princiers

Partager

 

 

 

 

 

Cette exposition a deux héros : une reine et un peintre. La première, Marie de Médicis (1573- 1642), veuve d’Henri IV et mère de Louis XIII, est un personnage majeur de l’histoire politique et diplomatique du premier tiers du XVIIe siècle. Le second, Pierre Paul Rubens (1577-1640), est le peintre le plus célèbre de son temps. Leur influence se déploie alors sur toute l’Europe.

 

Retrouvez ici les dates clés de la vie de Rubens, accompagnées de quelques oeuvres de l'exposition ! 

28 juin 1577

Naissance à Siegen (Westphalie, Allemagne) de Pierre Paul Rubens, sixième enfant de Jan Rubens, un juriste et édile anversois, et de Maria Pypelinckx. Les Rubens avaient fui Anvers en 1568 pour des raisons confessionnelles.

28 juin 1577
1600

Départ pour l’Italie. Via Venise, Rubens gagne Mantoue et passe au service du duc Vincent de Gonzague.
À Florence en octobre, il assiste à la célébration du mariage, par procuration, de Marie de Médicis et d’Henri IV.

1600
1603

Première mission artistico-diplomatique : Rubens se rend en Espagne pour remettre au roi Philippe III et à son favori, le duc de Lerma, les présents du duc de Mantoue.

1603
1609

Rubens est nommé peintre de l’archiduc Albert de Habsbourg et de son épouse l’infante Isabelle Claire Eugénie, souverains des Pays-Bas,. La fonction implique en particulier d’exécuter des portraits.
L’artiste obtient de ne pas résider à la cour de Bruxelles, mais à Anvers où il a établi définitivement son atelier.

1609
1610-1621

Rubens s’impose comme le premier des peintres actifs dans les Pays-Bas espagnols, en particulier grâce à une stratégie de diffusion de ses oeuvres par le biais de gravures protégées de la copie par des privilèges obtenus dans les Pays-Bas espagnols, en France et dans les Provinces-Unies entre 1619 et 1620.

1610-1621
1621

13 juillet : mort de l’archiduc Albert. Isabelle Claire Eugénie devient gouvernante des Pays-Bas. Elle témoignera d’une grande confiance à Rubens à qui elle confiera bientôt des missions diplomatiques.
Début septembre : Richelieu (alors intendant de la maison de Marie de Médicis) sollicite Rubens afin qu’il vienne travailler pour la reine mère.

1621
1625

Apologie foisonnante de la reine mère, le décor de la galerie ouest du palais du Luxembourg est achevé à l’occasion du mariage par procuration du roi d’Angleterre Charles Ier et d’Henriette-Marie, soeur de Louis XIII. La Galerie Médicis est aujourd’hui au Louvre.

1625
1628

Rubens est appelé à Madrid, où il demeurera huit mois dans le but d’informer Philippe IV et son principal ministre, le comte-duc Olivares, sur ses échanges avec les Anglais (censés favoriser la conclusion de la paix entre l’Espagne et les Provinces-Unies). Il réalise alors une série de portraits de Philippe IV et des membres de la famille royale.

1628
1635

19 mai : déclaration de guerre à l’Espagne par la France qui devient l’un des belligérants de la guerre de Trente Ans.
Acquisition par Rubens du château de Steen, près de Malines. Le titre de « seigneur de Steen » achève de faire de lui un modèle inégalé de peintre-gentilhomme.

1635
30 mai 1640

Sujet à des accès de goutte croissants, en mauvaise santé depuis plusieurs années, Rubens s’éteint à Anvers à l’âge de 63 ans.

30 mai 1640

Retrouvez la biographie complète de Rubens dans le catalogue de l'exposition, en vente en librairie et en ligne