Toutes les actualités

Les femmes au jardin des Nabis

exposition Les Nabis et le décor, du 13 mars au 30 juin 2019

Les femmes au jardin des Nabis

Les femmes au jardin des Nabis

Publié le 27 Mars 2019
Le printemps vous attend au Musée du Luxembourg : découvrez une nature flamboyante où le temps semble suspendu !

Le thème des femmes au jardin dans les décors des Nabis ne décrit pas un lieu précis mais une temporalité fragile renvoyant au cycle des saisons ou de la vie. Contrairement aux femmes fatales de la littérature fin de siècle ou aux nus mythologiques de la peinture classique, ces personnages sont posés par des modèles familiers des peintres, leurs sœurs ou fiancées.

En 1891, Pierre Bonnard est le premier à associer des figures féminines à un motif végétal pour composer un décor. Il accentue le caractère ornemental des éléments naturels par des déformations linéaires, des couleurs vives posées en aplats, une perspective sans profondeur. Les silhouettes féminines subissent la même stylisation en arabesque. Bonnard est rapidement suivi par Maurice Denis, Édouard Vuillard et Ker-Xavier Roussel.

Dans son premier décor allégorique, conçu pour une chambre de jeune fille, Maurice Denis montre les étapes des fiançailles associées à des mois de l’année (ci-contre, Septembre). Dans une autre composition destinée à orner un plafond, Arabesque poétique, il symbolise un arrêt du temps sous la forme de quatre silhouettes de jeunes filles identiques perchées sur une échelle, dans un mouvement ascendant ou descendant qui compose un trait d’union entre le monde terrestre et le monde céleste.

 

Venez découvrir ces oeuvres dans l'exposition Les Nabis et le décor
au Musée du Luxembourg jusqu'au 30 juin 2019. 
Réservez votre billet !