Toutes les actualités

Tintoret et le théâtre

Son goût pour la représentation de l'architecture

Tintoret et le théâtre

Tintoret et le théâtre

Publié le 11 Juin 2018
Esprit plutôt impertinent, Tintoret appréciait le théâtre et a participé à la fabrication d’effets spéciaux pour des mises en scène. Les décors de ces spectacles ont fortement influencé sa peinture. Entre 1442 et 1565 environ, Venise compte d'ailleurs plus de cinquante troupes de théâtre, dite compagnie della calza, composées de jeunes patriciens qui mettent en scène les spectacles les plus divers.

Tintoret était très intéressé par les évolutions de l’architecture de son temps. On sait qu’il a consulté les traités d’architecture de Sebastiano Serlio (1475-1554). Ces décors architecturaux étaient conçus comme des véritables décors de théâtre dans lequel il pouvait ensuite situer l’action de ses toiles. Il compte d’ailleurs parmi ses amis les plus proches, Andrea Calmo, dramaturge et acteur. Toutes ces œuvres font la part belle à l’architecture, aux perspectives profondes bordées de colonnes ou de monuments à l’antique, qui l’emportent parfois sur le reste de la composition.  Elles rappellent en outre qu’à cette époque, Venise vit un véritable renouveau architectural, porté notamment par Jacopo Sansovino, architecte et sculpteur d’origine florentine, que Tintoret connaît bien. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Légendes : à gauche : Tintoret et atelier (Giovanni Galizzi), Le Christ et la femme adultère, vers 1547-1549, Rome, Gallerie Nazionale di Arte Antica, Palazzo Barberini, © Gallerie Nazionali di Arte Antica di Roma, Palazzo Barberini / photo Mauro Coen, Rome - à droite : Tintoret, La Visite de la reine de Saba au roi Salomon, Greenville, Museum & Gallery at Bob Jones University © Bob Jones University Collection, Greenville