Man Ray, autoportrait
news.link.all

Man Ray et Thaddaeus Ropac

Man Ray, Autoportrait numéro 3, 1957, Galerie Thaddaeus Ropac © Man Ray 2015 Trust / Adagp, Paris 2020

Quand je réfléchis à la contribution de Man Ray à la photographie de mode, je pense à l’influence du surréalisme, qui imprègne souvent ses images d’un étrange mystère. Je suis également frappé par sa fascination pour le visage des mannequins, qu’il traite comme un paysage qu’il faudrait déchiffrer.

La conscience de soi n’est jamais affirmée, ce qui est sans doute un héritage du dadaïsme. Cela me rappelle une œuvre qui figure dans ma collection personnelle. Elle s’intitule « Autoportrait » et date du milieu des années quarante. Pour la créer, Man Ray a utilisé une feuille de métal souple qu’il a placée dans un cadre.

L’œuvre reflète le visage de toute personne qui s’y regarde, permettant ainsi à chacun de s’identifier et de participer. L’expérience de chacun est réellement personnalisée. Le fait d’ouvrir la porte à toutes les possibilités d’interprétation est caractéristique de son travail.

Thaddaeus Ropac, Directeur de la Galerie Thaddaeus Ropac

 

Découvrez les autres témoignages

Man Ray et la Mode
Du 23 septembre 2020 au 17 janvier 2021