Tous les événements

Guillaume Faroult en dédicace à la librairie-boutique

Guillaume Faroult en dédicace à la librairie-boutique

Guillaume Faroult en dédicace à la librairie-boutique

Vendredi 18 décembre de 17h à 19h
Musée du Luxembourg
19 rue de Vaugirard
75006 Paris
FR
Guillaume Faroult
Tout public
Rendez-vous le vendredi 18 décembre à la librairie-boutique du Musée du Luxembourg de 17h à 19h pour une séance de dédicaces avec le commissaire de l'exposition Guillaume Faroult.

Guillaume Faroult y dédicacera :

 

Le catalogue de l'exposition

Fragonard amoureux : galant et libertin : exposition, Paris, Musée du Luxembourg, du 16 septembre 2015 au 24 janvier 2016
sous la direction de Guillaume Faroult
Paru le 16 septembre 2015
(287 p.) ; illustrations en noir et en couleur ; 29 x 25 cm
Éditeur : Rmn-GP

Selon l'un de ses premiers biographes, le peintre Jean-Honoré Fragonard (1732-1806) « s'adonna au genre érotique dans lequel il réussit parfaitement ». Artiste éminent de la scène parisienne de la seconde moitié du XVIIIe siècle, Fragonard aborda tous les genres avec bonheur, mais on a très vite considéré que la thématique amoureuse tenait une importance particulière dans son oeuvre.
Sa production dans cette veine a souvent été réduite à la formidable énergie sensuelle de ses oeuvres licencieuses des années 1765-1775.
Dès le XIXe siècle, Jules Renouvier rapportait en effet cette formule caractéristique du peintre qui « disait dans un langage qu'on doit lui laisser sans périphrase parce qu'il est de lui "je peindrais avec mon cul" ». Mais l'inspiration amoureuse qui parcourt l'oeuvre protéiforme et généreuse du « divin Frago » apparaît infiniment plus riche et subtile.
Alors que les Lumières accordent une place nouvelle aux sens et à la subjectivité et que le jeune genre romanesque en plein essor (entre Crébillon, Rousseau et Choderlos de Laclos) place l'amour au coeur des fictions, Fragonard va décliner sur sa toile ou sous ses crayons les mille variations du sentiment à l'unisson de son époque. C'est son parcours que l'on va suivre entre les derniers feux de l'amour galant et le triomphe du libertinage jusqu'à l'essor d'un amour sincère et sensible, déjà « romantique ».
 

Hors-série - Découvertes

Fragonard amoureux
Guillaume Faroult
Paru le 10 septembre 2015
Illustrations en noir et en couleur ; 18 x 13 cm
Éditeur : Rmn-GP


Selon les frères Goncourt, le XVIIIe siècle fut le siècle de la séduction et de la licence amoureuse, et le peintre Jean Honoré Fragonard son principal illustrateur. L'inspiration amoureuse parcourt l'oeuvre protéiforme du « divin Frago », souvent en écho avec les transformations et les préoccupations de son époque. Elle accompagne les derniers feux de la galanterie pour emprunter ensuite les voies diverses de la polissonnerie, du libertinage ou de l'amour sincère et moralisé. À l'heure où le roman moderne prend son essor avec Diderot et Crébillon, la question de l'articulation délicate de la sensualité et du sentiment est centrale dans la réflexion des intellectuels et des moralistes des Lumières. Fragonard s'en empare à son tour et, dans ses peintures ou dans ses merveilleux dessins au lavis, explore avec virtuosité les infinies variations du sentiment amoureux.

 

L'album de l'exposition

Fragonard amoureux : l'album de l'exposition du Musée du Luxembourg
Guillaume Faroult
Paru le 16 septembre 2015
(47 p.) ; illustrations en couleur ; 27 x 21 cm
Éditeur : Rmn-GP

 

 

 

 

 

Jean-Honoré Fragonard. Le Verrou
Éditions Somogy
Paru le 25 novembre 2015
22 x 15 cm

Dans la semi-pénombre d'une chambre en désordre, dont tout le faste se résume à un lit trop vaste, pourvu d'un somptueux baldaquin rouge, un homme étreint une jeune femme tout en poussant le verrou qui scelle leur isolement.