Clair de lune, ou Clair de lune sur le port de Boulogne

Clair de lune, ou Clair de lune sur le port de Boulogne

Clair de lune, ou Clair de lune sur le port de Boulogne

Paul Durand-Ruel, le pari de l'impressionnisme Manet, Monet, Renoir
Partager
Origine et date: 
Clair de lune, ou Clair de lune sur le port de Boulogne, 1868, Huile sur toile.
H. 81,5 ; l. 101 cm
Paris, musée d’Orsay, legs du comte Isaac de Camondo. RF 1993
Artiste(s): 
1832
1883

Manet passe l’été 1868 à Boulogne-sur-Mer. Ce séjour lui inspire plusieurs toiles, dont ce Clair de lune. Durand-Ruel se souviendra avoir acquis l’œuvre chez Stevens pour 800 francs1 (stock no 929) alors que Manet l’inclut parmi les vingt et un tableaux acquis par le marchand en janvier 1872 : le prix donné est alors de 1 000 francs2. Quoi qu’il en soit, dès le 6 janvier 1872, l’oeuvre est vendue au baron de Villars3, mais rendue au marchand le 9 janvier. Elle sera acquise par Jean-Baptiste Faure pour 3 000 francs le 3 janvier 18734.

 

1. Durand-Ruel [1939], p. 189.
2. Petit carnet avec répertoire d’Édouard Manet copié par Moreau-Nélaton, p. 131 (Paris, BnF, Estampes, Yb3-2401-8).
3. ADR, brouillard, 6 janvier 1872. La toile est achetée avec une nature morte (cat. 00) pour 6 000 francs.
4. ADR, brouillard, 3 janvier 1873. Faure donne 500 francs en espèces, le reste sera acquitté par la moitié de la vente de quatre tableaux qu’il laisse en dépôt chez le marchand.

 

< Revenir au parcours numérique