La Maison du pendu

La Maison du pendu

La Maison du pendu

Partager
Origine et date: 
La Maison du pendu, Auvers-sur-Oise, vers 1873 (Huile sur toile) Paris, musée d’Orsay © Photo Rmn - Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski
Artiste(s): 
1839
1906

LA MAISON DU PENDU

 

La Maison du pendu figure parmi les trois toiles que Cézanne expose chez Nadar en 1874 lors de la première exposition impressionniste.

Prenant des distances avec les lois académiques de la perspective, Cézanne travaille la profondeur du paysage par un savant jeu de lignes. Il construit l’espace à partir d’un point central d’où partent un sentier qui monte vers la gauche, une route qui descend au centre du tableau et un talus qui dessine une ligne courbe sur la droite de la toile.

Le toit en chaume de la maison à droite et la façade de la maison vue de face sur la gauche du tableau contribuent à créer des plans et à donner ainsi de la profondeur au paysage.

En dépit de son nom (qui est celui d’un ancien propriétaire breton et ne fait donc pas référence à un suicide), cette toile porta chance à Cézanne puisqu’elle fut achetée chez Nadar par un amateur d’art, le comte Doria. Par la suite, elle entra dans la prestigieuse collection de Victor Chocquet, un des premiers et fidèles admirateurs de Cézanne. Isaac de Camondo l’acquit enfin avant d’en faire don au musée du Louvre lors du leg de sa collection en 1911.

(Auteur : Marguerite Moquet)

 

< Revenir au parcours numérique