La Tasse de thé

La Tasse de thé

La Tasse de thé

Paul Durand-Ruel, le pari de l'impressionnisme Manet, Monet, Renoir
Partager
Origine et date: 
La Tasse de thé, vers 1877-1878, Huile sur toile
Collection particulière
Artiste(s): 
1841
1919

À la fin des années 1870, Renoir a atteint sa maturité artistique. Danse au Moulin de la Galette est présenté à l’exposition impressionniste de 1877, et Madame Charpentier et ses enfants connaît un grand succès au Salon de 1879. En 1881, Durand-Ruel achète l’ambitieux Déjeuner des canotiers pour Ernest Balensi, et il le rachète en avril 1882 pour sa collection personnelle.

Au cours de cette période productive, Renoir peint La Tasse de thé, œuvre fascinante mais rarement vue, qui montre le modèle de l’artiste, Marguerite (Margot) Legrand, dans une robe bleu nuit au milieu d’un décor chatoyant, démonstration convaincante de l’utilisation brillante que fait Renoir de la couleur et de la touche. Exposée au Salon de 1878, La Tasse de thé (parfois connue sous le titre « La Tasse de chocolat ») est restée chez l’artiste durant près de vingt ans avant d’être vendue à Durand-Ruel le 13 mai 1897 pour 2 500 francs. Renoir a peut-être accepté de se défaire de cette toile en sachant qu’elle entrerait dans la célèbre collection personnelle du marchand, qui faisait souvent visiter à ses clients son appartement de la rue de Rome, rempli de Renoir, Monet, Degas, Cézanne et Rodin. C’est le cas en octobre 1898 pour Alfred Atmore Pope, magnat de la sidérurgie de Cleveland, qui écrit avec enthousiasme à sa fille : « Durand-Ruel nous a emmenés chez lui. Sa collection s’est améliorée : elle est plus belle, beaucoup plus belle depuis qu’il a des Renoir d’une telle qualité et en telles quantités qu’on a peine à l’imaginer1. »

Exposé à Londres en 1905, le tableau intéresse en 1910 les musées de Mannheim et de Francfort, qui se déclarent prêts à l’acheter, mais la famille Durand-Ruel tient à cette œuvre, qui occupe une place essentielle dans la maison2. En 1937, après la mort du marchand et de ses fils, le tableau sera vendu à Edsel Ford, de Détroit.

 

1. Alfred A. Pope à Theodate Pope, 21 octobre 1898, Farmington, CT, Hill-Stead Museum.
2. Cat. exp. Atlanta, Seattle et Denver 1999, p. 33.

 

< Revenir au parcours numérique