Le Combat du « Kearsarge » et de l’« Alabama »

Le Combat du « Kearsarge » et de l’« Alabama »

Le Combat du « Kearsarge » et de l’« Alabama »

Paul Durand-Ruel, le pari de l'impressionnisme Manet, Monet, Renoir
Partager
Origine et date: 
Le Combat du « Kearsarge » et de l’« Alabama » par Edouard Manet, 1864, Huile sur toile.
H. 137,8 ; l. 128,9 cm
Philadelphie, Philadelphia Museum of Art, The John G. Johnson Collection.
Artiste(s): 
1832
1883

En juin 1864, une bataille navale, critique pour la guerre civile américaine, se déroule près de Cherbourg, où l’Alabama, navire des fédérés sudistes, est attaqué et coulé par le Kearsarge, corvette de la marine fédérale. Moins d’un mois plus tard, le tableau de Manet est dans la vitrine de la galerie Alfred Cadart à Paris. Durand-Ruel découvre la toile dans l’atelier de l’artiste en janvier 1872, où il l’achète pour 3 000 francs. Envoyé aux salons de Paris et de Bruxelles de 1872 à la demande de l’artiste et gravé pour le Recueil, le tableau est exposé à Londres, et il passera successivement dans les mains de Jean-Baptiste Faure (acheté à Durand-Ruel le 17 novembre 1873 pour 5 000 francs), Georges Charpentier (acheté à l’hôtel Drouot le 23 mars 1878, lot 32) et Théodore Duret, qui, tous, le laisseront en dépôt à la galerie pendant de longues périodes. Au printemps 1886, Durand-Ruel envoie le tableau à New York, où un critique le trouve « si grandiose dans son traitement de l’eau qu’on en oublie les navires1 ». C’est peut-être à cette occasion que John G. Johnson, avocat de Philadelphie, a pu découvrir l’œuvre ; il en négocie l’achat avec Charles Durand-Ruel en septembre 1888 pour 1 500 dollars.

 

1. The Studio, 17 avril 1886, p. 251.

 

< Revenir au parcours numérique