Le Roi Ferdinand Ier

Le Roi Ferdinand Ier

Le Roi Ferdinand Ier

Partager
Origine et date: 
Le Roi Ferdinand Ier, 1548, Schwerin, Staatliches Museum
Artiste(s): 
1472
1553

LE ROI FERDINAND IER

 

Ce petit tableau à l’effigie du roi Ferdinand Ier (1503 – 1564), datant de 1548, fait partie des portraits majeurs réalisés par l’artiste à la fin de sa vie. Ferdinand Ier, nommé empereur du Saint-Empire romain germanique, en 1531, et succédant à son frère aîné Charles Quint, apparaît dans des vêtements simples et sombres, avec le collier de l’Ordre de la Toison d’Or. La position des mains, qui révèle un caractère songeur, ainsi que la forte rotation du buste, sont particulièrement frappantes : il est rare que la pointe du nez se détache autant du visage dans un portrait de Cranach.

L’œuvre est également importante sur le plan historique, puisqu’elle a été réalisée peu de temps après la défaite des Protestants à Mühlberg. A l’issue de cette bataille, le souverain de Cranach, le prince-électeur de Saxe Jean-Frédéric le Magnanime, est fait prisonnier par l’empereur Charles Quint. Ainsi les Habsbourgeois victorieux s’intéressaient-ils également à l’art de Cranach. Après avoir combattu aux côtés de Charles Quint contre la Ligue de Smalkalde, Ferdinand fait la connaissance de Cranach. L’artiste réalise alors le tableau de Schwerin, mais aussi une gravure sur bois, représentant le roi en pied et reprenant certains détails du tableau. A peu près à la même époque, mais certainement après la bataille de Mühlberg, Cranach produit plusieurs toiles et estampes représentant Charles Quint et des protestants vaincus. Nous n’avons aucune certitude quant aux commanditaires de ces œuvres. Peut-être Cranach a-t-il voulu, à travers cette galerie, transmettre aux princes, autrefois ennemis, l’espoir de la paix et solliciter l’indulgence des Habsbourgeois victorieux.

 

 

< Revenir au parcours numérique