Tournoi de masse à l’épée

Tournoi de masse à l’épée

Tournoi de masse à l’épée

Partager
Origine et date: 
Cranach, Tournoi de masse à l’épée, 1509, Paris, Bibliothèque nationale
Artiste(s): 
1472
1553

TOURNOI DE MASSE À L’ÉPÉE

 

Au même titre que les chasses, les tournois faisaient partie des plaisirs nobles, et témoignaient ainsi de la vie à la cour. Il n’est donc pas surprenant que Cranach se soit très vite intéressé à ces deux thèmes. Dès ses premières années au service du prince-électeur à Wittenberg, il entreprend d’imposantes gravures sur bois, toutes ornées des armoiries de la cour de Saxe. Cranach réalise une première estampe à l’effigie d’un tournoi en 1506, puis reprend le thème en 1509, dans une série de trois dessins, dont fait partie cet exemplaire. Impressionnantes par la richesse de leurs détails, ces compositions illustrent un tournoi qui a eu lieu en novembre 1508 sur la Place du marché de Wittenberg. On peut imaginer que l’artiste se soit représenté parmi les trompettistes barbus à cheval, retranchés en arrière-plan, à droite des tribunes d’honneur et sous les armoiries de la Saxe.

Dans cette scène, des lances brisées gisent éparses sur le sol. On peut donc en conclure que ce dessin est le dernier de la série. Parmi les principales sources d’inspiration de Cranach, on peut citer une gravure sur cuivre du Meister MZ, représentant un tournoi à la cour du Duc de Bavière. En effet, certains détails des scènes de combat de Cranach sont directement empruntés à cette gravure, antérieure de quelques années seulement. De même, Cranach s’est sans doute inspiré d’une immense tapisserie, tissée vers 1494-98 à Bruxelles pour Frédéric le Sage, autrefois déployée à Wittenberg et aujourd’hui conservée à Valenciennes. La gravure sur bois exposée ici présente de nombreuses similitudes avec cette tapisserie, notamment à travers les éléments descriptifs du tournoi, mais aussi le paysage urbain en toile de fond, construit de la même manière.

 

 

 

< Revenir au parcours numérique