Man Ray, Coco Chanel, 1935
news.link.all

Man Ray et Kaat Debo

Man Ray, Coco Chanel, 1935, Fondazione Marconi, © Man Ray 2015 Trust / Adagp, Paris 2020
Dirk Vaene Seane, collection automne/hiver 2008-2009
Dirk Vaene Seane
Collection automne/hiver 2008-2009

En hommage à Man Ray, j’ai associé deux de ses œuvres, Cadeau/Audace (1921) et Untitled (Classical Head) (1935), à deux créations de la collection automne/hiver 2008-09 du styliste belge Dirk Van Saene (ci-contre). L’œuvre de Dirk Van Saene, qui fait partie des Six d’Anvers, est truffée de références au surréalisme. Je suis persuadée qu’il est un admirateur secret de Man Ray et de ses pairs. Lorsque le musée Boijmans Van Beuningen de Rotterdam a organisé l’exposition « Surreal Things: Surrealism & Design » en 2008, Dirk Van Saene et son partenaire Walter Van Beirendonck ont été invités à en concevoir le design. De leur collaboration est né un concept brillant inspiré du mannequin fétiche des surréalistes. L’un des points forts était sans aucun doute le bruit inquiétant d’un avion de chasse qui venait perturber tout l’espace de l’exposition à quelques minutes d’intervalle, laissant les visiteurs troublés et sous le choc. C’est à ce moment-là que je suis tombée sous le charme de ce créateur de mode qui avait su si bien retranscrire l’essence du surréalisme.

Untitled (Classical Head) de Man Ray montre un très gros plan de la Vénus d’Arles, à laquelle du brillant à lèvres et des sourcils ont été ajoutés, comme pour lui insuffler de la vie. D’une façon similaire, Van Saene tente de donner vie à un pull en maille noir et blanc, avec deux visages de femmes placés sur les épaules et de longues tresses en tricot sur les manches. C’est le corps qui fait bouger ce vêtement en le portant, créant l’impression de deux femmes en train de discuter… une création à la fois drôle et incommodante. Le look sur la droite révèle l’amour de Van Saene pour le trompe-l’œil : une silhouette fine se dessine sur un pull volumineux, sans doute en référence ou en hommage à Elsa Schiaparelli. Cadeau de Man Ray, dont l’anagramme Audace est le second titre, m’a rappelé la position choisie par Van Saene dans l’univers de la mode : celle d’un outsider obstiné qui ne se soumet jamais aux tendances… Ses créations élégantes et empreintes de références déconstruisent le monde de la haute couture française, mais toujours avec une touche piquante. 

Kaat Debo, directeur, conservateur en Chef. MoMu-ModeMuseum Antwerpen – Musée de la Mode d’Anvers

Découvrez les autres témoignages

Man Ray et la Mode
Du 23 septembre 2020 au 17 janvier 2021