Vivian Maier, Chicago 1956
Voir toutes les actualités

Qui est Vivian Maier ?

Le parcours de Vivian Maier (New York, 1926 – Chicago, 2009) est atypique mais c’est pourtant celui d’une des plus grandes photographes du XXe siècle.
L’étrange et longue histoire de Vivian Maier s’écrit, tout au long de sa vie, entre la France et l’Amérique. C’est un mouvement de balancier aux oscillations irrégulières qui la conduit, de New York puis de Chicago, aux petits villages des Hautes-Alpes, St Julien, puis St Bonnet, à proximité de Gap, dont la famille de sa mère est originaire.

Avant l'ouverture de la rétrospective au Musée du Luxembourg le 15 septembre prochain, voici quelques dates clés pour mieux comprendre qui elle était. 

1926 : 1er février, naissance de Vivian Maier à New York. Elle est le second enfant, après Charles, né en 1920, de Maria Jaussaud-Maier et de Charles Maier.

1929 : le couple se sépare 

1932 ou 1933 : sa mère rentre en France avec elle et toutes deux s'installent à St Julien, puis à St Bonnet, dans le Champsaur, Hautes-Alpes, d'où sa famille est originaire.

1er août 1938 : la mère et la fille retournent à New York dès la fin de l'adolescence où Vivian travaille comme vendeuse, puis comme nurse à domicile chez des des familles aisées

1950-1951 : elle repart dans le Champsaur pour vendre une propriété reçue en héritage

16 avril 1951 : retour à New York, travaille à nouveau comme nourrice au domicile de ses employeurs. Elle acquiert son premier Rolleiflex.

1956 : elle s'installe à Chicago de façon définitive et entre au service de la famille Gensburg où elle s'occupe des trois garçons, John, Lane et Matthew

1959-1960 : elle entreprend un voyage de six mois au Canada, en Égypte, au Yémen, en Thaïlande, en Italie, en France pour la dernière fois.

entre 1967 et 1968 : elle quitte la famille Gensburg

1975 : décès de sa mère, avec laquelle elle n'a plus de relations

1977 : décès de son frère Carl en hôpital psychiatrique

1987 : elle travaille chez Zalman Usiskin, professeur de mathématiques à l'université de Chicago, et son épouse

1989-1993 : elle entre chez la famille Bayleander, où elle s'occupe de Chiara, adolescente handicapée mentale

fin des années 1990 : les enfants Gensburg la retrouvent alors qu'elle est tombée dans la misère, ils veillent sur elle et l'assistent financièrement. Elle vit à Rogers Park, près du lac Michigan.

décembre 2008 : elle est hospitalisée à la suite d'une chute sur une plaque de verglas

21 avril 2009 : elle décède à la maison de repos où les frères Gensburg l'avaient installée à sa sortie d'hôpital.

Et la suite ....

Fin 2007 : John Maloof, jeune agent immobilier de 25 ans, à la recherche de photographies pour illustrer un livre d'histoire locale, acquiert une partie des biens d'une personne inconnue, incluant une grande quantité de photographies, films et négatifs, lors d'une vente aux enchères, la location du box où ils étaient entreposés n'étant plus payée.

avril 2009 : dans ces cartons, il découvre sur une enveloppe le nom de Vivian Maier et lance une recherche sur Internet. Il découvre un avis d'obsèques, celui d'une femme du même nom décédée quelques jours plus tôt. Il contacte les auteurs de la nécrologie, les trois frères Gensburg. De ce jour, il va rencontrer les personnes ayant connu Vivian Maier, commence à reconstituer sa vie, trie, classe, numérise le travail photographique qu'il a découvert.

janvier 2011 : il organise une première exposition au Chicago Cultural Center, Finding Vivian Maier. Elle rencontre un succès immédiat, la vie et l’oeuvre de Vivian Maier fascinent aussitôt le monde entier.

2013 : il coproduit un documentaire, Finding Vivian Maier, où il relate les conditions de sa découverte et interviewe de nombreuses personnes ayant connu la photographe. A partir de cette date, les plus grandes galeries, les plus grands musées organisent des expositions et rétrospectives Vivian Maier qui suscitent partout un immense enthousiasme.

Vivian Maier
Du 15 septembre 2021 au 16 janvier 2022
Article
Réservez votre billet pour l'expo Vivian Maier