Les collections

Le Salut ADAGP, Paris 2013 / CHAGALL ® © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN / Philippe Migeat

La Première Guerre mondiale oblige Chagall à rester à Vitebsk malgré son envie de retourner à Paris. Pendant cette période, il est confronté aux désastres de la guerre. Il dessine des soldats croisés dans les rues de sa ville, des gens en fuite… Fin 1915, le peintre est mobilisé à Saint-Pétersbourg et affecté à un bureau d’intendance.

C’est une période très productive pour lui. Une exposition personnelle lui est consacrée en 1916, on voyait en lui « l’un des grands espoirs de l’art russe ». La Révolution soviétique éclate en octobre 1917. Elle fut décisive pour Chagall : il accède enfin à la citoyenneté tout comme les autres juifs de Russie et il est nommé commissaire des Beaux-Arts pour la région et directeur de l’école des Beaux-Arts à Vitebsk.

Il y reste deux ans avant de partir pour Moscou où il travaille à la décoration du théâtre juif et réalise de nombreuses esquisses pour les costumes et les décors de scène. En 1922, il quitte Moscou pour la France via Berlin.

 

< Revenir au parcours numérique

Autres collections