Les Toits de Paris Collection particulière
Les Toits de Paris
Peinture

Les Toits de Paris

LES TOITS DE PARIS

 

Une mélancolie se dégage de ce tableau que l’on devine peint depuis un appartement qu’occupait Cézanne en 1880, au cinquième étage d’un immeuble de la rue de l’Ouest, dans le quartier du Montparnasse. Ce tableau est une des rares toiles peintes dans Paris intra-muros. Cézanne préférait en effet les environs bucoliques de la capitale à ses paysages urbains.

La toile est divisée en trois bandes horizontales de taille inégale. Les tôles régulières du toit en zinc forment une première bande avec ces lignes obliques qui fuient vers la droite. Au second plan, on découvre les toits de Paris, composés de lignes verticales dessinées par les immeubles. Enfin, le ciel, rendu par un aplat de couleur grisâtre et homogène forme la troisième bande. Ici, l’artiste a en réalité laissé telle quelle la couche de préparation grise. Personne ne sait si cette toile « inachevée » l’est intentionnellement ou non. Quoi qu’il en soit l’effet voulu est là : de ce découpage en trois bandes naît la sensation de profondeur et d’espace, que vient accentuer un travail sur la couleur. Au premier plan, Cézanne a mélangé des touches de verts, verdâtre, gris et bleu pour rendre au zinc son aspect métallique. Les immeubles sont composés par des touches de blanc, de rouge sombre, de marron et de beige. Le ciel enfin est une masse grisâtre qui semble faire écho à ce vers de Baudelaire dans Le Spleen de Paris : « Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle ».

(Auteur : Marguerite Moquet)

 

< Revenir au parcours numérique