Portrait d’Alexandre de Beauharnais d’après Guérin Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / image château de Versailles
Gravure

Portrait d’Alexandre de Beauharnais d’après Guérin

Mariée à seize ans avec le vicomte Alexandre de Beauharnais, Joséphine connaîtra les prisons révolutionnaires et sera sauvée de la guillotine par la chute de Robespierre. Séduit par son charme, Bonaparte, jeune général de vingt - six ans, tombe amoureux d’elle et l’épouse en 1796, moins de cinq mois après leur première rencontre.

La situation en vue du vicomte Alexandre de Beauharnais comme président de l’Assemblée constituante (1791) puis commandant en chef de l’armée du Rhin (1792) place Joséphine, en dépit de la séparation du couple, dans les réseaux du pouvoir. Mais la Terreur conduit à l’arrestation d’Alexandre, accusé à tort de la capitulation de Mayence. Celle de Joséphine suit un mois plus tard, le 19 avril 1794. Tous deux se retrouvent unis dans le malheur à la prison des Carmes.

 

Revenir au parcours numérique

Autres collections