Visite de Joséphine de Beauharnais à son mari Alexandre détenu au Luxembourg RMN-Grand Palais (musée des châteaux de Malmaison et de Bois-Préau) / Daniel Arnaudet
Peinture

Visite de Joséphine de Beauharnais à son mari Alexandre détenu au Luxembourg

Echappant au sort tragique d’Alexandre guillotiné le 23 juillet 1794, Joséphine est sauvée par la chute de Robespierre et libérée le 6 août. Désormais ayant charge de famille, elle se rapproche des personnalités les plus en vue du monde politique et financier, en s’établissant de façon avisée dans le quartier à la mode de la Chaussée d’Antin.

Cinq mois après s’être installée rue Chantereine, devenue rue de la Victoire en 1797, elle épouse le 9 mars 1796 un jeune général déterminé et ambitieux, Napoléon Bonaparte, la veille de sa prise de commandement à la tête de l’armée d’Italie.

 

Revenir au parcours numérique

Autres collections